Archives for décembre 2011

La santé des personnes âgées

De nos jours le fait de devenir de plus en plus vieux, augmente les pathologies liées aux personnes âgées.

La maladie d’Alzheimer est devenue le plus grand des fléaux de nos jours. Les syndromes liées au grand âge en font les maladies principales.

Les principales pathologies liées au grand âge :

La maladie de Parkinson :

La plus fréquente, c’est une pathologie neuro-dégénérative. Suit la fameuse maladie d’Alzheimer. Chaque année 10 000 nouveaux cas sont annoncés. Cette maladie touche de plus en plus la santé des personnes âgées.

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC)

Mieux connus sous le nom d’AVC ou d’attaques cérébrales c’est une maladie très préoccupante. Chaque année 150 000 personnes subissent cette attaque, dont le maximum de ces personnes ont plus de 65 ans.

Un quart des victimes meurent peu de temps après l’attaque et les trois quarts suivants qui s’en sortent sont handicapés par des séquelles de l’accident.

L’arthrose et aussi l’ostéoporose

L’arthrose est une maladie des articulations souvent douloureuse et l’ostéoporose est une maladie des os.

Elles sont parfois associées et l’on parle à ce moment là « d’ostéoarthrite »

Ces maladies sont réputées pour apporter des douleurs et des difficultés à se mouvoir et à se servir de ses membres.

Les syndromes gériatriques les plus fréquents

Les principaux syndromes sont :

  • Troubles de la marche
  • Chutes fréquentes
  • Fractures de col du fémur

Les personnes âgées ont souvent des difficultés pour marcher et sont victimes de chutes aux conséquences souvent fâcheuses dues à la fragilité physique des personnes âgées.

La fracture du col très fréquente peut entrainer une perte d’autonomie et avoir des répercussions sur la santé générale de la personne âgée.

On recense chaque année environ 48000 chutes de personnes âgées.

La dénutrition :

Elle est reconnue par l’ONU comme une maladie à part entière qu’il convient de soigner. Elle est relativement courante chez la personne âgée. Elle accompagne le risque de perte d’autonomie si elle ne le génère pas.

La déshydratation :

Fatale en période de canicule elle est très fréquente car les personnes âgées perdent la sensation de soif, alors que les besoins du corps en eau reste primordial.

Troubles de la continence :

L’ incontinence touche beaucoup d’hommes,plus que de femmes à un âge avancé (plus de 70 ans)

C’est une perte involontaire d’urines dues à de multiples raisons.

C’est un sujet encore tabou. Pourtant des solutions existent pour la prévenir ou tout au moins en limiter les inconvénients.

 

L’accompagnement de fin de vie en EPADH

Nous, soignants , infirmières, surtout aide soignants et agents de service en maison de retraite, sommes les plus présents lorsque la fin de vie approche. Nous sommes confrontés à ces moments difficiles, surtout que les personnes arrivant à ce stade nous les avons connu, accueillie et vécu avec elles sur un temps plus ou moins long.

Il faut admettre que nous ne sommes pas formés aux accompagnements de fin de vie.

Dans ces situations délicates il faut faire face. L’organisation du travail qui privilégie les soins et le relationnel n’inclut pas le moment de fin de vie. D’où un bouleversement important.

Nous devons faire appel quelquefois à une équipe de soins palliatifs qui est une équipe mobile qui a pour mission de soulager les douleurs et améliorer au mieux la qualité de fin de vie.

Le médical joue un grand rôle à ce moment là pour la douleur tout en respectant la dignité de la personne âgée.

Quand aucune amélioration n’est possible il faut éviter l’acharnement thérapeutique.

Nous et l’équipe devront accompagner la famille qui est dans cette phase de deuil. Le respect de la religion est aussi à prendre en compte.

La grande question est : quels soins palliatifs pour une personne d’un grand âge ? Jusqu’où soigne t’on?

Ces questions soulèvent de grands dilemmes. Il faut préserver ce qu’il peut rester de qualité de fin de vie. Quand les doutes sont là, le dialogue avec le médecin traitant avec la famille et l’équipe soignante permet de prendre les bonnes décisions.

En général en EPADH nous avons des objectifs qui sont de :

  • soulager la douleur,
  • laisser la personne dans son cadre de vie, éviter les transferts inutiles
  • assurer au mieux son confort
  • l’alimenter et l’hydrater , si bien sûr c’est possible et si aucun arrêt alimentation n’est prescrit
  • favoriser l’approche de la famille
  • essayer de maintenir la communication, verbale ou autre.

L’attitude la mieux adaptée est en fonction de chaque personne pour diminuer le désarroi.

En conclusion je dirais qu’il faut soigner et accompagner jusqu’au bout, rester humble et humain quand on ne peut plus guérir.

Si vous désirez avoir un complément informations cliquez sur le lien suivant pour télécharger gratuitement un PDF:Mission fin de vie et accompagnement 

 

L’hiver et le grand froid pour les personnes âgées

Nous voici en décembre, grande période froide. Les personnes âgées sont vulnérables physiquement et craignent le froid, comme le chaud d’ailleurs la canicule par exemple.

Le changement de saison est un cap difficile.

Comment faire face à l’hiver ?

Dés que le froid arrive, beaucoup de personnes âgées souffrent des mains, les extrémités des doigts deviennent sensibles au froid : l’onglée due à une mauvaise circulation sanguine, les engelures qui sont des inflammations qui peuvent se situer au talon, au genou, sur le nez….

Les affections respiratoires se multiplient et le froid fait diminuer les défenses immunitaires. Les rhumes sont plus fréquents d’ailleurs je donnerais un petit conseil : il vaut mieux utiliser des mouchoirs en papiers jetables de suite, que des mouchoirs en tissu qui sont de véritables nid à microbes !

A l’extérieur les personnes âgées devraient donc mettre des gants, se masser les mains pour éviter qu’elles se refroidissent.

Par contre attention, en cas d’engelure ou d’onglée (très douloureuses) il faut se réchauffer petit à petit pour réactiver le retour veineux sinon aie aie aie !!!

L’Arthrose aussi resurgit dés qu’un changement de temps arrive.

Le virus de la grippe (grand sujet de l’année 2010) est redoutable pour les personnes âgées qui ont du mal à récupérer suite à la maladie.

A savoir que le vaccin antigrippal est gratuit aux plus de 65 ans est c’est un excellent moyen de se protéger. Ne pas hésiter à se faire vacciner !

Bien se protéger du froid !

A leur domicile, si le logement est ancien, il faut veiller à aérer régulièrement afin d’éviter les risques intoxications liés à un chauffage défectueux.

A l’extérieur, la personne âgée doit s’habiller chaudement en fonction de la température extérieure (gants et bonnet si trop froid).

La lutte contre le froid demande une grande dépense d’énergie, donc l’alimentation a une importance, favorisez les sucres lents comme le pain, le riz, les légumes secs,etc..
Ne pas faire d’excès sur les graisses comme certains le prétendent !
Et bien sûr continuer à boire suffisamment.

Je rajouterais, qu’il faut pour la personne âgée qu’elle continue à marcher, bouger, se dégourdir afin d’éviter de s’ankyloser, rendre visite à des amies, recevoir des amies…

L’inactivité n’est ni bon pour le moral ni bon pour le physique !

Nous arrivons dans une période de fêtes, Noël et 1er de l’an,le moral est là, mais parfois dès le mois de janvier le moral baisse chez certaines personnes. Les jours ayant raccourcis cela génère des dépressions dues à ce changement de saison.

Comme conseil : planifiez des activités, innovez d’autres activités !

La nouvelle année doit être un moyen de se remotiver à d’autres choses nouvelles.

Profitez aussi du moindre rayon de soleil pour sortir même si l’envie n’est pas là !!!

Et vous , quels sont vos trucs ?

 

Tragédie dans une maison de retraite

Je tenais à écrire ce petit article pour souligner une tragédie arrivée cette nuit à Marseille dans une maison de retraite. J’en suis horrifiée, cela fait le second incendie à un mois d’écart et je trouve inadmissible le manque de personnel ;

En effet quatre aides soignantes pour 183 résidents c’est vraiment trop peu !

L’incendie est arrivé car un résident voulait manger des bonbons et n’ayant rien pour ouvrir son paquet, il a utilisé son briquet !

Lui même s’ en est sorti mais malheureusement pour 6 personnes la mort était au rendez vous. Et 13 autres blessés sérieusement !

C’est vraiment une tragédie et je tiens à travers mon article même s’il n’a peu de conséquences, joindre tout mon soutien aux membres le la maison de retraite et pour les familles qui sont effondrées…

J’ai d’ailleurs laissé un commentaire sous l’article de msn.

Tout cela me pousse personnellement à être encore plus vigilante, (bien que cela se soit passé de nuit).

Comment chasser la maladie avec la vitamine O

Voici ce que ce livre va vous apporter, c’est une découverte dans le domaine de la santé qui n’est pas divulguée. Ce secret peut vous surprendre !!

Si vous êtes un adepte de votre santé, ce message peut vous changer la vie.

Outre la prise de médicaments, outre les traitements, la manière de guérir vient d’un autre facteur : nous allons l’appeler « la vitamine o »comme les mots : oxygène , organique, objectif, optimiste.

Elle n’est prescrite par aucun médecin et l’on ne peut l’acheter, vous avez bien lu : elle est gratuite !

La question est :

  • Où la trouver ?
  • Comment la prendre ?
  • Comment s’en servir ?

La réponse à ces questions arrive. Si vous êtes sceptiques voici quelques preuves :

-effet sur la dépression

Le Dr Irwing Kirsch,professeur à l’Université du Connecticut USA a démontré que 75% de l’effet des antidépresseurs est due à la vitamine O et pas aux médicaments comme on le pensait.

Cela signifie que la Sécurité Sociale dépense beaucoup d’argent pour un médicament anti-dé presseur connu alors qu’il suffirait de se soigner avec la vitamine O.

-Calmer l’hypertension

Elle est très grave, elle peut provoquer un AVC, une paralysie, ou pire.

Des millions de gens prennent des hypotenseurs mais avec des effets secondaires,(fatigue, baisse de libido).

L’Université de Harvard prouve que 30 a 40% de ces hypotenseurs sont dus à la vitamine O qui est GRATUITE et qu’elle régule la tension à la normale.

-Soulager la douleur

Que faisons nous pour ne pas souffrir ?
Des tonnes de comprimés sont avalés alors que la vitamine O (gratuite) à dans 40% le même effet qu’eux.

Les avantages : La vitamine O n’apporte aucun effet secondaire contrairement aux médicaments ;

Pour en bénéficier vous la procurer :

http://club-positif.com/psp/produits/item/48a136869

D’autres preuves

Vous avez du mal à digérer ?
La vitamine O traite 70% des gens qui l’utilisent sans frais ni effets secondaires.

Pire : l’angine de poitrine :

La douleur est insupportable, avec la vitamine O 76% des cas la douleur a été bénéfique !

D’autres effets sur l’asthme, allergies, arthrose

D’où ce livre qui vient de paraître de Colette Mahet.

OK je le commande :

http://club-positif.com/psp/produits/item/48a136869

Il peut entre autre vous apporter la solution à votre problème de santé, renforcer votre système immunitaire, améliorer votre état de santé générale, Réfléchissez bien.

Voulez vous continuer à prendre des remèdes à effets secondaires ?
Payer des sommes énormes en soins alors qu’une vitamine peut vous soulager ?
Désirez vous retrouver un tonus, le goût de vivre ?
Ne remettez pas au lendemain ! Commencez de suite !

http://club-positif.com/psp/produits/item/48a136869

Réagissez maintenant ! Tant que vous y pensez ! Une réserve gratuite pour le restant de vos jours !!

http://club-positif.com/psp/produits/item/48a136869

 

Nouveau guide

Je suis en train de créer un guide que j’aimerais le plus complet possible et qui sera gratuit sur le thème de la personne âgée et son avenir. Il pourra aussi couvrir d’autres thèmes selon vos questions.

Afin d’y mettre un maximum d’informations intéressantes, pouvez vous me dire quel est votre plus grand problème, vous savez, celui qui vous empêche de dormir la nuit ?
Laissez moi juste un commentaire à ce message et je vous en remercie d’avance.

Brigitte

Communiqué de Philippe Meunier 29 octobre 2011

Allocation de Solidarité aux personnes âgées:

Modification des conditions d’attribution de l’ASPA :

Le « Collectif de la Droite Populaire » se réjouit de l’accord passé avec le Gouvernement qui permettra de diminuer très fortement (- 40 %) le nombre d’allocataires non ressortissants de l’Union Européenne pouvant bénéficier de l’allocation de Solidarité aux personnes âgées.

Dorénavant, pour toutes les demandes, il faudra justifier d’avoir résidé au moins dix ans sur le territoire national français.

Les désavantages d’un placement

Le premier gros désavantage d’un placement est bien sûr la rupture avec une vie sociale de liberté, le fait de laisser un appartement ou une maison où se trouvent beaucoup de souvenirs, de vécus, d’histoires. De vivre avec d’autres résidents n’est pas forcément apprécié par tout le monde.

Un autre inconvénient, qui est de taille, est que les maisons de retraite sont très coûteuses, surtout les maisons privées.

L’image d’hospice est souvent présente aussi, et comme je le dis dans un de mes articles, elles représentent la fin de vie, un mouroir, les maladies ,les handicaps etc….

La prise en charge des frais de l’établissement par la famille peut être un gros souci, si la personne âgée n’a pas de revenus suffisants.

 

Les avantages d’un placement dans un établissement

Les avantages d’un placement sont que les établissements sont des lieux de vie. Les personnes âgées qui sont en institution vivent dans un environnement protégé, sécurisant, nuit et jour, 24H sur 24 et tous les jours. Le personnel soignant est présent, l’encadrement médical aussi, les activités adaptées à chaque personne dans des espaces communs se développent.

Les maisons de retraite médicalisées ont beaucoup évoluées et le maintien des liens sociaux également.

Le respect du résident est pris en compte et il est entouré par un personnel formé et habitué à la gériatrie.

Bien sûr, il faut respecter le temps d’adaptation.

Suis-je coupable d’abandon, vous désirez être rassuré ?

Il est certain que l’entrée en institution constitue une étape décisive. La culpabilité est présente pour vous. Pour la personne âgée c’est un tournant de sa vie, en effet maison de retraite pour beaucoup de personnes rime avec fin de vie, maladie, handicap, difficultés…. Alors qu’en réalité il s’agit d’un lieu de vie !

Certes il y a une période d’adaptation, du passage de l’ancienne vie à la nouvelle.

Sachez qu’une maison de retraite apporte le confort, la disparition de la solitude, la personne est entourée avec les autres résidents.

Elle participera à des activités diverses, elle sera écoutée, soutenue par le personnel soignant et un projet de vie va être mis en place. Les habitudes de vie seront respectées et le maintien de son autonomie également pour améliorer son bien-être.

Le confort matériel sera fourni par l’institution, et tous les soins nécessaires seront apportés de jour comme de nuit.

N’hésitez pas à poser des questions, à participer à la vie de votre parent, gardez vos liens familiaux, c’est primordial pour la santé physique et morale du résident !

Nous, soignants sommes là pour communiquer avec vous, établir des relations, collaborez avec vous pour une bonne adaptation !!