Suis-je coupable d’abandon, vous désirez être rassuré ?

Important : j'ai l'intention de créer un cours sur les exercices pour les seniors, si vous êtes intéressé d'être informé de sa sortie et que vous souhaitez me donner un avis ou un conseil, cliquez ici

Il est certain que l’entrée en institution constitue une étape décisive. La culpabilité est présente pour vous. Pour la personne âgée c’est un tournant de sa vie, en effet maison de retraite pour beaucoup de personnes rime avec fin de vie, maladie, handicap, difficultés…. Alors qu’en réalité il s’agit d’un lieu de vie !

Certes il y a une période d’adaptation, du passage de l’ancienne vie à la nouvelle.

Sachez qu’une maison de retraite apporte le confort, la disparition de la solitude, la personne est entourée avec les autres résidents.

Elle participera à des activités diverses, elle sera écoutée, soutenue par le personnel soignant et un projet de vie va être mis en place. Les habitudes de vie seront respectées et le maintien de son autonomie également pour améliorer son bien-être.

Le confort matériel sera fourni par l’institution, et tous les soins nécessaires seront apportés de jour comme de nuit.

N’hésitez pas à poser des questions, à participer à la vie de votre parent, gardez vos liens familiaux, c’est primordial pour la santé physique et morale du résident !

Nous, soignants sommes là pour communiquer avec vous, établir des relations, collaborez avec vous pour une bonne adaptation !!

Pour être sûr de ne pas louper un article, devenez membre de ce blog. C’est 100% gratuit, vous avez accès à des ressources, et un cadeau de bienvenue vous est réservé. inscrivez-vous tout de suite.

Comments

  1. Bonjour Brigitte, en effet même si parfois nous voulons retarder l’échéance pour placer en établissement adapté nos chers aînés, il est difficile de continuer à s’occuper d’eux quand nous ne sommes pas formés pour cela. Bien sur nous les aimons et ne voulons pas accepter le fait qu’ils ne soient plus autonome. Le choix d’un placement doit être alors mûrement réfléchi par l’ensemble de la famille et accepté pour le mieux vivre de notre parent.

  2. bonjour Olivier
    Il est en effet exact de toujours vouloir reculer la date de placement. Le sentiment d’échec, l’affectif, la difficulté à admettre ..que le temps passe sont des barrières a celui-ci.
    Et je ne peux que vous approuver dans votre dernière phrase!! Plus tôt le projet est réfléchi mieux se passe la démarche.
    Et surtout ne pas oublier que c’est un lieu de vie, avec des activités, un personnel soignant adapté,
    et,Olivier, il faut tout faire pour conserver les liens familiaux ,c’est primordial!
    Merci de votre commentaire.
    BRIGITTE

  3. Je suis en parfait accord avec cette article, plus jeune je n’avais pas vraiment d’avis sur les maisons de retraite. Puis en allant voir ma grand mère en maison de retraite, je me suis rendu compte qu’effectivement elle était dans un nouvel univers, avec de nouveaux amis, de nouvelles activités un nouveau rythme de vie… finalement c’était comme une renaissance, c’est un fait marquant de mes jeunes années qui m’a fait avoir une vision différente de la maison de retraite.
    Olivier@les 3 A Articles récents..Revenu mensuel Décembre 2011My Profile

  4. Bonsoir Olivier,
    Merci pour votre commentaire,
    En effet, il faut voir le coté positif d’une maison de retraite, l’entourage, la sécurité, la fin de la solitude sont tout de même des choses vitales de nos jours.
    Je suis heureuse de la bonne adaptation qu’a eu votre grand mère.
    Cordialement
    Brigitte
    morenci Articles récents..Le manque de personnel en maisons de retraiteMy Profile

Speak Your Mind

*

CommentLuv badge