L’entrée en urgence

C’est une véritable angoisse le placement dans un établissement d’une personne âgée, aussi bien que pour la famille.

C’est une décision prise dans des conditions difficiles et malheureusement c’est un phénomène devenu fréquent

  • culpabilité
  • angoisse
  • abandon…

Récemment, une de mes collègues a dû « placer » sa maman en urgence. Un véritable parcours du combattant!!
Celle ci , suite à une chute, a été hospitalisée mais elle ne pouvait plus se débrouiller seule, (surpoids).

Ma collègue et ses deux soeurs ont dû chercher désespérément un lieu d’accueil, on leur a proposé des établissements très loin de leur domicile, peu adaptés aux besoins de leur maman, peu d’informations bref la panique!

 

Une étape capitale

Il faut anticiper l’entrée en maison de retraite, ne pas repousser l’idée mais au contraire approfondir, réfléchir.
Bien sûr, les circonstances sont variées, AVC, chutes, fractures, col de fémur.. qui font que le retour à domicile n’est pas envisageable.

Dans l’anticipation, dans la réflexion, il faut se renseigner en passant par plusieurs étapes:

  • Identifier les besoins du futur résident
  • Demander de l’aide auprès de professionnels, assistante sociale,médecin, associations, équipes hospitalières.
  • Choisir en visitant plusieurs établissements, voir le mieux adapté aux besoins physiques et psychologiques de la personne âgée.
  • Voir la qualité de vie à venir, localisation de cet établissement pour les visites des proches, les délais d’entrée sont aussi à prendre en compte.

Tarifs

Connaître les différents tarifs de prix de journée, là aussi ne pas hésiter à demander des aides possibles auprès d’organismes,  se faire aider dans les démarches administratives.

En conclusion, prendre son temps, chercher le meilleur endroit, le mieux adapté, se faire aider et conseiller par des professionnels, afin d’éviter ce traumatisme de placement en urgence, fait sans liberté, sans choix !!