Conserver la dignité des personnes âgées

Les personnes âgées peuvent nous apporter et nous apprendre beaucoup, et malheureusement on l’oublie trop souvent !!

Ils ont été nos parents avant d’être classés comme « résidents » dans une maison de retraite.

Il faut bien dire que la dure réalité routinière dans un établissement est le manque de personnel inquiétant et qui en subit les conséquences ? Les personnes âgées ! C’est inadmissible.

Les conditions de vie peuvent devenir intolérable dans dans certains établissements, (je le lis beaucoup sur internet)

Aussi je vous écris cet article pour insister sur le fait qu’il faille continuer, surtout nous soignants, de considérer les personnes âgées comme des êtres humains, de les respecter, de leur apporter le maximum de bien être, de les aider et de les écouter.

Ne pas oublier qu’un jour ce sera notre tour.

Ci joint une vidéo très émouvante d’une lycéenne, prenez 2 minutes et écoutez, c’est tellement vrai !


Il fait si bon vieillir… par MEMORIALCAEN

Le clip d’ARNOVO « Quand on sera vieux »

Le manque de personnel en maisons de retraite

Le manque de personnel est un gros souci. De plus en plus d’institutions souffrent de ce manque de personnel.

Il est vrai qu’il est connu que travailler dans une maison de retraite est difficile, les résidents sont souvent trop nombreux par rapport au nombre de soignants et les moyens sont réduits au minimum.

Cela pose aussi le problème de restrictions budgétaires, d’où arrive le problème que le personnel est restreint et doit avoir une cadence souvent trop rapide, du coup le relationnel avec chaque pensionnaire est minimisé !

Honnêtement il n’est guère possible d’exécuter un travail de qualité quand le personnel est de 4 pour 80 résidents, sur deux étages, deux soignants (aide- soignants ou ASH) pour 40 toilettes à faire avant midi !

Les personnes âgées, fragiles qui arrivent en maison de retraite sont déjà dépendantes mais avec le temps, les plus valides finissent aussi par avoir besoin de plus en plus d’aide dans les actes quotidiens et les soignants pour ces 40 personnes doivent gérer tous cela et faire face aux problèmes pouvant survenir.

Le travail consiste à faire dès 6h30 du matin des toilettes, complètes ou partielles, douche (une par jour de programmée) préparer et servir le petit déjeuner, aider et faire déjeuner les résidents qui ne peuvent manger seuls (une grande majorité!)

Puis apporter un minimum d’aide pour les sortir de table, les installer dans la salle à manger et terminer bien sûr les toilettes.

Puis arrive le repas de midi à préparer, à servir et de nouveau aider les résidents à manger.

Installation à la sieste ou dans la salle à manger, change de protections de certains.

La manutention est très importante dans le travail en gériatrie, pour ma part j’ai été quatre ans référente en manutention et le dos est à absolument PRESERVER !

Puis vient l’équipe du soir, bien sûr il y a le côté administratif : démarches de soins à remplir, transmissions à faire, etc… Se rajoute aussi les imprévus .

C’est le principal d’une journée en maison de retraite mais j’oublie plein de détails comme par exemple le linge à ranger, les commandes alimentaires etc….

Tout cela pour bien comprendre que s’il y avait une ou deux personnes de plus à chaque poste ce serait plus détendu et le temps, le contact avec le résident serait plus agréable, et fait avec plus de le respect.

Mais l’espoir fait vivre dit-on et quand je me rends à mon travail je sais que je serais utile et que je vais faire au mieux pour les personnes dont je vais m’occuper, qui ont besoin de moi et cela vaut tout l’or du monde. Quand on est soignant c’est pour pouvoir aimer et aider son prochain.

Brigitte

 

Comment trouver un établissement à proximité de chez soi

Quand la décision du placement est prise dans les meilleures conditions, vous devez maintenant tout mettre en oeuvre.

Comment faire ?

Dites vous déjà qu’une maison de retraite est rassurante, la personne âgée n’est plus seule chez elle, elle sera entourée d’un personnel avenant, d’une équipe médicale présente à toute heure.

Voici 5 critères à mettre en pratique que je vous conseille vivement:

  • Rendez vous auprès du Conseil Général qui vous fournira une liste des maisons de retraite de votre département.
  • Vous renseigner sur les demandes à accomplir pour des aides financières.
  • Le CCAS (centre communal d’action social) de même peut vous informer de la proximité des établissements et vous aider à faire une demande d’aide sociale.
  • Votre Mutuelle ou votre centre de Sécurité Sociale pour vous guider dans les démarches administratives.
  • Voir si près de chez vous existent des Associations pour personnes âgées où peut-être des membres sont déjà en maison de retraite !

Votre médecin de famille qui interviendra pour évaluer le degré de dépendance et aussi vous aider dans vos choix en fonction de la pathologie.

Je vous joins un site internet qui peut vous être utile: http://www.trouver-maison-de-retraite.fr.

Il s’agit d’un site où des spécialistes conseillent et orientent dans les maisons de retraite (Alzheimer entre autre), vous y trouverez les aides, les tarifs, les places disponibles la médicalisation…ET IL EST GRATUIT

Gratuit aussi :

http://www.capretraite.fr est un service qui vous aide à rechercher des établissements, et vous accompagne dans toutes les démarches.